Review : Eclipse, Stephenie Meyer

Eclipse by Stephenie Meyer (Twilight #3)

August 7th, 2007 (US)
Little, Brown

Description

As Seattle is ravaged by a string of mysterious killings and a malicious vampire continues her quest for revenge, Bella once again finds herself surrounded by danger. In the midst of it all, she is forced to choose between her love for Edward and her friendship with Jacob—knowing that her decision has the potential to ignite the ageless struggle between vampire and werewolf. With her graduation quickly approaching, Bella has one more decision to make: life or death. But which is which?

My review

Ce troisième tome tant attendu est pour moi l’épisode suprême après deux romans qui mettaient place chacun à leur façon les deux rivaux masculins. Lorsque des sondages ont été effectués sur des fans, ceux-ci mettaient ce livre pratiquement à égalité avec Fascination tant la puissance dramatique y est forte et que l’histoire regorge de révélations sur le passé des Cullen, d’éclaircissements sur le présent et d’évolutions pour l’avenir. A mon avis, il s’agit du pivot et du tournant de la série. En effet, comme l’indique le titre, il s’agit des doutes de Bella sur la conduite à tenir devant Edward et surtout Jacob, des différents choix qu’elle a à faire et des décisions qu’elle doit prendre seule alors que cela influera sur tous ses proches.

Pour ce nouveau récit, Stephenie Meyer a choisi un nouveau chef-d’œuvre de la littérature romantique anglaise, à savoir cette fois-ci Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brönte. Il faut rappeler d’ailleurs que le prénom du héros vampire provient du roman de sa soeur Charlotte, Jane Eyre, et de son personnage principal masculin, Edward Rochester. Cela démontre en tout cas l’importance de ce roman pour l’auteur et l’a place qu’elle lui accorde dans ses ouvrages. Bella joue donc le rôle de Catherine, une fille gâtée par la vie et par ses parents, idolâtrée par les hommes et qui se transforme en une jeune femme qui ne sait pas ce qu’elle veut et qui est effrayée par l’intensité des sentiments qu’on lui porte, d’où son indécision et ses mauvaises décisions qui se répercutent de façon dramatique sur son entourage. En fait, le lecteur pourrait se plaindre du comportement de Bella qui essaie de ne blesser personne, mais qui, par ses choix impulsifs ou non, fait souffrir ses deux amis les plus chers. D’ailleurs, certains fans ont été complètement scandalisés par l’attitude de Bella dans certains passages du récit, au point d’avoir des réactions extrêmes, et je pense, disproportionnées. Mais c’est une ultime preuve de l’attachement quasi-obsessionnel qu’on peut avoir pour ces livres et ces personnages. Il faut tout de même rappeler que Bella n’a que 18 ans et qu’elle n’avait jamais rencontré le grand amour avant Edward, ni jamais vécu des moments aussi intenses, de bonheur ou de drame, avant de s’installer à Forks. Privée d’expérience et de maturité, je trouve quand même qu’elle se comporte étonnamment bien et qu’elle n’est pas si écervelée que ça. Bien entendu, elle peut prendre de mauvaises décisions, comme chacun d’entre nous, mais elle pense aux autres avant elle-même, ce qui la différence de manière capitale de Catherine qui était l’incarnation de l’égoïsme.

De leur côté, Edward et Jacob ont une place prépondérante dans cette histoire, pratiquement à égalité face à face, ce qui n’est pas pour déplaire à certaines admiratrices de ces deux garçons séduisants et charismatiques. Une scène est particulièrement marquante et constitue un moment d’anthologie dans cette histoire. Elle se passe dans une tente, en pleine tempête de neige, à la veille d’une bataille vitale pour la survie de tous. Elle réunit les trois protagonistes du drame qui se joue. La conversation entre Jacob et Edward est passionnante, instructive et terriblement touchante car chacun avoue à l’autre les sentiments profonds qu’il porte à Bella. Je ne peux pas tout vous raconter mais le chapitre tout entier, intitulé Le feu et la glace, est à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes un tant soit peu intéressés par cette histoire ! Ce titre a une signification particulière puisqu’Edward est un vampire qui a une peau glacée et qui rafraichit Bella à chaque fois qu’il la touche, sans qu’elle ne proteste cependant. Jacob, au contraire, irradie d’une chaleur importante, par tout temps, et dégage une température corporelle proche de 40 degrés, ce qui sera utile à Bella une fois. Ce triangle amoureux est classique dans la littérature fantastique mais chaque personnage est émouvant et très attachant de sorte que quelque soit la décision de Bella, le choix sera dur et fera souffrir le lecteur.

On l’aura compris, cette histoire entre les 3 adolescents est au cœur du récit et est incarnée par la couverture toujours aussi magnifique. Le fond noir fait ressortir l’unique accessoire décoratif représenté par un ruban rouge dont une petite partie des détache. Il s’agit d’une métaphore correspondant au cœur d’un des personnages principaux…

Advertisements

7 Comments (+add yours?)

  1. Lisa
    Nov 23, 2010 @ 22:09:51

    I think this the book the most accomplished from the twilight series, it’s already a conclusion of the first books and Stephenie managed to gather in this one love, tension, suspense, action, everything ! That’s here that we can see all her talent, I was totally thrilled by this one even though New Moon is better on an emotional point. I hope Stephenie will do again a book like this. 😉

    Reply

    • Francesca
      Nov 25, 2010 @ 15:18:35

      Really, I think Breaking Dawn was not very necessary lol I love Eclipse, it’s my favourite book of the series. I guess we’ll have to wait several years before Stephenie will wirte another novel… so I don’t want to think of the quality of it lol

      Reply

  2. Missy
    Nov 26, 2010 @ 12:15:51

    It’s my favourite book. I don’t know why perhaps for the scen of the tente LOL.
    I’m totaly agree with you Fran Breaking Down was not very necessary it was writing for only the happy ending. And “Happy ending” is not for me :p

    Reply

  3. Missy
    Dec 10, 2010 @ 10:34:16

    I understand you for Happy ending.
    but I’m a girl who no longer believe the accounts of fairies. lol
    And unhappy ending, for me it’s a part of reality in an unreal world. 😉

    Reply

    • Lisa
      Dec 15, 2010 @ 00:04:25

      I just wanted to say that what Missy said was very deep, I understand what she means.^^ But I wanted to add that that was precisely for this that I like happy endings : there is so much horror in the world that sometimes I don’t want to find it in a book. A happy ending allows us to escape from our daily lives ! 😉

      Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: