Review : The Hunger Games, Suzanne Collins

Hunger Games by Suzanne Collins (Hunger Games #1)

September, 14th 2008 (US)
Scholastic

Description

Twenty-four are forced to enter. Only the winner survives.

In the ruins of a place once known as North America lies the nation of Panem, a shining Capitol surrounded by twelve outlying districts. Each year, the districts are forced by the Capitol to send one boy and one girl between the ages of twelve and eighteen to participate in the Hunger Games, a brutal and terrifying fight to the death – televised for all of Panem to see.

Survival is second nature for sixteen-year-old Katniss Everdeen, who struggles to feed her mother and younger sister by secretly hunting and gathering beyond the fences of District 12. When Katniss steps in to take the place of her sister in the Hunger Games, she knows it may be her death sentence. If she is to survive, she must weigh survival against humanity and life against love.

My review

Attention événement, c’est LE buzz du moment. Ce roman était sorti en septembre 2008 aux États-Unis et tout de suite bénéficié du coup de pub de Stephenie Meyer, l’auteur de la saga Twilight, qui le recommandait sur son site officiel. On ne sait pas si cela a eu des effets ou pas, mais la conséquence est que le livre s’est classé dans les meilleures ventes américaines et a été acheté par plusieurs pays dont la France. Mais c’est évident que c’est une excellente pioche, le roman étant plein de suspense, d’action et d’émotion avec une jeune héroïne pleine de courage.

Dans un monde d’anticipation où le peuple minier meurt de faim et doit recourir au braconnage et au marché noir alors que les puissants les écrase, un jeu cruel où 24 jeunes entre 12 et 18 ans, un garçon et une fille de chacun des 12 districts, doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Katniss et Peeta sont entrainés dans une machine implacable où seuls les plus forts, les plus intelligents et les plus chanceux peuvent aller jusqu’au bout.

Le premier chapitre est une pure merveille. D’ordinaire, il faut du temps pour mettre l’histoire en route et le récit prend son rythme progressivement et va en s’améliorant. Et bien, dans le cas présent, le début est un vrai feu d’artifice avec la présentation de Katniss, une jeune fille de 16 ans qui, malgré son jeune âge, s’occupe de sa mère et sa petite sœur qu’elle adore en cherchant la nourriture, accompagné de son ami Gale. Katniss est le genre d’héroïne forte et indépendante très en vogue en ce moment, notamment dans la bit-lit. Maligne, courageuse, mûre, et ayant le sens des responsabilités, elle est très forte pour son âge, sait se débrouiller toute seule pour survivre, mais elle est également d’une innocence et d’une vulnérabilité touchantes, surtout lorsqu’elle doit faire face à des sentiments amoureux et personnels. L’émotion est déjà terriblement présente, grâce notamment à la narration à la première personne du point de vue de Katniss, et le premier rebondissement prend le lecteur à la gorge, lui qui est déjà plein de sympathie pour la situation de Katniss.

La suite du roman suit cette tendance avec énormément de retournements de situations et de tours de passe passe que l’auteur place tout le long afin de dérouter Katniss et le lecteur par la même occasion. La dénonciation de la télé-réalité et de la violence sont flagrantes même si dans le feu de l’action, le fait de tuer des adolescents devient presque banal puisque nécessaire à la survie, ce qui est une horreur absolue en prenant du recul. Mais plongé dans le roman, le lecteur ne pense plus qu’à la survie de Katniss et peu importe le prix à payer pour qu’elle survive. Le roman peut légitimement être comparé à Battle Royale, un autre roman terrifiant basé sur le même principe où des lycéens japonais sont largués sur une île et combattent jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un survivant. Mais malgré certaines scènes pleines d’adrénaline, le degré de violence décrite n’atteint heureusement pas le même niveau, Hunger Games étant d’abord destiné aux jeunes lecteurs.

Dès le début, le lecteur ne peut que tourner les pages de plus en plus vite, s’interroger sur les stratégies, tomber dans les pièges tendus par les autres concurrents et les organisateurs, avoir peur pour Katniss, être en colère contre les trahisons et même pleurer à certains moments. Une multitude de sentiments donc submergent le lecteur de sorte qu’il est impossible de lâcher le roman jusqu’à la fin, ouverte pour une suite qu’on attend déjà avec impatience. Car après ce coup de cœur, que va nous réserver le deuxième tome ?

Advertisements

11 Comments (+add yours?)

  1. Missy
    Dec 13, 2010 @ 10:49:22

    Hunger Games it’s my book! lol
    I don’t know why… But this book touch me more than Twilight or others.
    Again Thank you Fran for this discovery!

    Reply

    • Francesca
      Dec 13, 2010 @ 11:11:03

      More than Twilight? I think nothing will be more powerful than Twilight for me, it was the first book which was so emotional for me…

      Reply

      • Lisa
        Dec 14, 2010 @ 23:55:39

        Like you, I don’t think that The Hunger Games was more powerful for me than Twilight, but I see Missy’s point : I mean that since Twilight, it was the first book to take me by surprise like that… I couldn’t close it ! Of course now there is Vampire Academy, and it’s even better.^^

        Reply

  2. Missy
    Dec 15, 2010 @ 11:04:47

    I understand for Twilight is… special.
    Yes lisa is that but for me Hunger Games touched me more than Twilight and I don’t no why…
    Maybe for Katniss, Maybe for universe… Really I don’t know. I can’t explicate that.^^

    Reply

  3. Missy
    Dec 16, 2010 @ 10:30:04

    Yes fran, but it’s stange for me because i can’t describe my feeling with this book and I don’t love this incapacity ^^

    Reply

  4. Jessica40
    Dec 18, 2010 @ 18:28:17

    Je l’ai!!! Mais pas encore eu le temps de le lire.

    Reply

  5. TiitCullen
    Jan 06, 2011 @ 08:18:55

    I put this book and the entire serie (if the first one is interesting for me ^^) in my booklist.

    Reply

  6. TiitCullen
    Mar 20, 2011 @ 20:37:38

    I’ve read the first book (I have to say thank you to Lauren Oliver because I bought this book after seeing her ^^)… and I want to read the second one XD

    Seriously, after La Belgariade, Twilight and Vampire Academy, now it’s Hunger Games. It took me only one day to read it (whereas I wanted to read it slowly XD), when I started reading, I couldn’t quit. It’s a drug 😮

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: